Nous contacter


Place de l'Eglise, 5
5630 CERFONTAINE
 
Tél. 071/64.41.92
Fax 071/64.44.85

commune min.jpg

Bureaux ouverts de 8h00 à 12h00 et de 12h30 à 16h30, du lundi au vendredi.

(jours de fermeture exceptionnelle)


Permanence de 18h00 à 19h00 le jeudi (sauf en juillet-août) ainsi que le 1er et 3e samedi du mois, de 9h00 à 12h00 (sauf en novembre : le 10 et 24.11.18)
 

 

Daussois

Anciennement, on a tiré des minerais de fer dans la commune ; on y extrait encore de la terre glaise. Il s'agit d'une ancienne terre franche : ainsi, le 4 mai 1611, les archiducs Albert et Isabelle confirment à la demande des seigneurs du lieu, l'immunité des tailles, aides, impôts et logements militaires dont jouissent à ce titre les habitants.

Le premier seigneur de la terre de Daussois est l'écuyer Jean de Robaulx (1581-1655) qui fut prévôt ou gouverneur de Beaumont de 1622 à 1655 ; il avait défendu les frontières du Hainaut contre Charles de Mansfeld lors de son retour en France.

Après la première abdication de Napoléon (6 avril 1814), un envoyé du roi Louis XVIII reprit possession du territoire au nom du Roi.

Après les Cent jours et l'abdication définitive de Napoléon (22 juin 1815), la région fut administrée par les Prussiens, puis à nouveau par les Français.

Le 20 novembre 1815, le deuxième traité de Paris détachait la région de la France pour l'incorporer effectivement dans la province de Namur.

Daussois, c'est : son église classée, sa Marche militaire St-Vaast.

Actions sur le document
A voir...

daussois_batisse.jpg