Nous contacter


Place de l'Eglise, 5
5630 CERFONTAINE
 
Tél. 071/64.41.92
Fax 071/64.44.85

commune min.jpg

Bureaux ouverts de 8h00 à 12h00 et de 12h30 à 16h30, du lundi au vendredi.

(jours de fermeture exceptionnelle)


Permanence de 18h00 à 19h00 le jeudi (sauf en juillet-août) ainsi que le 1er et 3e samedi du mois, de 9h00 à 12h00 (sauf en novembre : le 10 et 24.11.18)
 

 

Senzeilles

Ramassé sur lui-même, le bourg s'étend au sommet d'une petite butte au centre de prairies, à quelques centaines de mètres au nord d'un massif forestier important. Son château, dont il subsiste trois tours d'angle, une terrasse et l'habitation surmontée d'une tour centrale, joua un rôle non négligeable de défense avant le XVIè siècle.

Une famille noble porta le nom du village du XIIè au XVIè siècle; la plupart de ses membres occupèrent des postes importants tant sur le plan civil que militaire ou religieux en Hainaut, à Liège, dans le comté de Namur et jusqu'en Angleterre.

La localité était déjà habitée à l'époque romaine, une habitation belgo-romaine détruite au milieu du Xiè siècle fut découverte en 1907. Si le village passa en 1706 dans la famille des ducs d'Orléans, il était déjà devenu français au traité de Nimègue en 1678. Presque cent ans plus tard, en 1772 exactement, il devint liégeois jusqu'en 1793.

On extrait ici un beau marbre rouge, notamment à la carrière du Beauchâteau, tandis que quelques ateliers de fabrication métallique ont fonctionné depuis le début du siècle. 

La création du chemin de fer de l'Entre-Sambre-et-Meuse dans les années 1850 a nécessité le creusement d'un tunnel, rectifié et élargi en 1911 et finalement bouché en 1976.

Senzeilles, c'est : son château, son horloge astronomique, la carrière classée de marbre rouge du Beauchâteau, sa marche St-Martin.
 
Actions sur le document
A voir...

La carrière de Beauchâteau

senzeilles_carriere.jpg

 

L'horloge astronomique

senzeilles_horloge.jpg